jeudi 14 avril 2011

Envie d'un souvenir

Exposition "Jardin d'Amour", Yinka Shonibarembe, 2007, musée du quai Branly.

J'avais envie de vous faire partager un souvenir.

Une amie m'a offert "L'art de la simplicité", de Dominique Loreau (elle ne le sait pas, mais j'utilise déjà le kakebo (livre de compte) de ce même auteur). Ce livre donne des pistes pour simplifier le quotidien. En ce moment, je tri, je classe, je range, je jette, je donne. Ce livre est parfait, il colle à mon envie d'une maison claire et fraiche. Je le dévore, entre mes impulsions de rangement.
Dans tout ce chambardement, je retrouve des souvenir. Aujourd'hui, c'est la note de l'exposition "Jardin d'amour" qui est réapparut. Une exposition datant de 2007, mais intemporelle. L'artiste utilise des wax avec les codes vestimentaires de style Rococo. Résultat étonnant, moquerie sur l'esclavage, ou la technique joue avec la culture et l'humour. Il faut noter que Yinka Shonibare vit à Londres. Rappeler que l'Angleterre inventa et produit le wax au 18ème siècle pour l'Afrique de l'ouest. L'Afrique de l'ouest où se troue le Niger, pays d'origine de Yinka Shonibare.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire