dimanche 17 avril 2011

L'impermanence

Wa cafe Hayashiya, Miyajima.

Lire Hiromi Kawakami comme un autre roman. Lire puis découvrir cet article dans Télérama. Lire puis réaliser que ses romans sont un peu plus que de simple romans.

Cet écrit m'a fait découvrir un aspect de la culture japonaise, l'impermanence. Cette façon de voir les choses, mes parents me l'ont apprise quand j'étais petite, être heureuse d'une ballade en forêt, d'un repas avec des amis,... En grandissant, avec la "société de consommation", la vie sur Paris, j'avais oublié cela. Alors cet article, le livre "l'art de la simplicité", tout ce qui peux me rappeler ces bonheurs simples de la vie, je vais tâcher de les garder en mémoire. Et surtout de l'appliquer, dès aujourd'hui avec un Hohanami (picnic sous les cerisiers en fleurs).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire